Optimisez votre respiration


Les muscles fonctionnent avec la présence d'oxygène dans le sang et l'apport de carburant. L'effort provoque une demande accrue d'oxygène. Le corps modifie alors son métabolisme en adaptant son système cardio-respiratoire.


Le cœur s'adapte: il accroît sa fréquence cardiaque et son débit et donc le volume de sang envoyé vers les muscles. Pour répondre à la demande élevée d'oxygène lors d'un effort physique, la ventilation pulmonaire augmente à son tour. Cette consommation maximale d'oxygène liée à l'effort est directement reliée au système cardio-vasculaire et pulmonaire. La capacité d'adaptation à l'effort de l'ensemble circulatoire et ventilatoire est capitale .


L'ostéopathie permet d'optimiser cette capacité respiratoire en libérant les restrictions de mobilité de l'ensemble des structures osseuses du thorax, des fascias, des muscles et des systèmes d'attache des viscères.

Il peut également y avoir un travail sur la posture et les tensions des muscles abdominaux et pelviens ainsi que sur le diaphragme, muscle principal de la respiration. Les restrictions de mobilité peuvent avoir une répercussion sur la capacité de la consommation d'oxygène et donc sur le VOmax.


A chaque type de sport correspond un type de choc. Ces chocs peuvent diminuer la capacité d'adaptation à l'effort. Selon le sport pratiqué (sport de lutte, de vitesse, d'endurance) la capacité d'amortissement des chocs et des coups ne se fait pas au même endroit et avec le même impact au niveau des structures de la cage thoracique.

Le traitement ostéopathique, s'adapte aux caractéristiques du sport et aux séquelles éventuelles.




Haut de page